La Place de Annie Ernaux

La Place

Le jeudi 25 septembre 2003

Je trouve ce livre assez facile à lire pour les personnes qui ne sont pas passionnées de la lecture. C’est un livre qui raconte une belle histoire et qui peut faire naitre une envie de lire. Cette femme a eu honte de ses parents !!! Elle raconte dans cette histoire la vie de son père qui est décédé 2 mois après quelle a été promue professeur. Je conseille à tous les lecteurs fous, de lire ce livre qui est à la fois sentimental et intéressant...

C’est en lisant ce livre que je me dit que nos parents sont tous indispensables à notre vie ! Ce livre m’a permis de voir que mon père (qui ne vit plus chez moi et avec je n’ai plus de contact) me manque terriblement et que l’on ne peut pas vivre heureux sans un équilibre familial.

Alors bonne lecture !!!

lauryanne/15ans /62.

ps :pour tout contact mon email : Celestemouflette@netcourrier.com


  • > La Place   7 octobre 2004, par bastet
    personnellement je suis convaincue que l’on peut parfaitement vivre heureux - plus tard - sans avoir eu d’équilibre familial étant jeune. Il suffit de le vouloir, de comprendre que les histoires et les problèmes des grandes personnes ne sont pas les nôtres, que leur mal être ne doit pas devenir le nôtre. On peut au départ tomber dans le piège du mal être parce qu’on n’a pas eu un équilibre familial, mais le bonheur est en nous et nulle part ailleurs. Le bonheur ne dépend pas des autres. On n’est pas heureux ou malheureux à cause des autres mais grâce ou à cause de soi-même. On a le choix de refuser la toxicité des influences extérieures.
    Répondre à ce message
    • > La Place  8 avril 2008
      On peut vivre heureux mais, notre manque d’équilibre ressortira à un moment ou a un autre dans notre vie.
      Répondre à ce message