Beignets de tomates vertes de Fannie Flagg

Magnifique chronique du Sud américain

Beignets de tomates vertes

Le dimanche 26 décembre 2004 par Feline

Eveline supporte de plus en plus mal sa vie, son mari et ses kilos en trop. Alors quand tous les dimanches, elle doit accompagner son époux à la maison de retraire pour visiter son horrible belle-mère, elle s’éclipse rapidement pour aller manger des sucreries à la cafétéria. Là, elle rencontrera Ninny Threadgood, charmante et excentrique octogénaire, qui la prend en amitié et entreprend de lui raconter sa jeunesse à Whistle Stop au milieu de la famille Threadgood, dont elle épousera un des fils.

Mais surtout, elle racontera la petite vie qui s’était organisée autour du café d’Idgie Threadgood, la rebelle de la famille, et de Ruth, belle et adorable jeune femme qui saura se faire aimer de toute la petite communauté.

Ninny, par sa fraîcheur et sa naiveté, redonnera un sens à la vie d’Eveline et surtout une raison de vivre. Elle lui donnera la force de se reconstruire et lui rendra le sourire.

Je n’ai jamais vu le film, dont je ne connaissais que le nom. J’avoue d’ailleurs avoir eu un a priori en me demandant comment des tomates vertes peuvent être appétissantes. Voilà à quoi tient un préjugé ... qui me faisait rater une des plus belles lectures que j’ai eu l’occasion de faire.

C’est délicieux : les personnages surtout, auxquels on s’attache et qu’on a beaucoup de mal à quitter, les anecdotes qui se suivent et nous font tantôt rire, tantôt nous émeuvent, mais toujours nous attachent davantage à la petite vie de Whistle Stop.

Fannie Flagg, même si elle le fait d’une manière un peu trop complaisante, nous présente le Sud des années 30 à aujourd’hui, avec le Klux Klux Klan, la haine raciale et ses inégalités, la dureté de la vie à l’époque du crack boursier mais surtout elle fait revivre la solidarité et la convivialité des gens qui s’entraidaient dans la misère et qui rendait leur vie agréable. Ninny le dit d’ailleurs : même s’ils vivaient des moments difficiles, sa jeunesse a Whistle Stop restera la plus belle et heureuse période de sa vie.

Un autre article de MaBibliothèque.Net a été écrit sur ce livre : Beignets de tomates vertes